Dès l’apparition d’une moindre tache d’humidité sur les murs ou les plafonds, il faut en toute urgence trouver la source de celle-ci pour éviter les lourdes conséquences qui peuvent être catastrophiques. Les travaux de réparation de cette fuite d’eau ne peuvent pas attendre pour préserver la pérennité de votre habitation. Au fil du temps, les fuites d’eau mettront en péril votre maçonnerie ainsi que les différents éléments de votre bâtiment, si vous ne décelez pas le plus rapide possible la source du problème. En plus des factures exorbitantes liées à la réparation, les moisissures ne sont pas non plus bonnes pour votre santé. Pour vous aider, voici quelques conseils pour savoir comment detecter une fuite d eau sous dalle.

Servez-vous d’une caméra thermique ou thermographie

Cela fait plusieurs jours que vous apercevez une tache d’humidité sur votre mur ou votre plafond ? Vous avez fait de votre mieux pour détecter sa source, mais, vous n’y parvenez pas ? Vous avez bien évidemment raison de vouloir résoudre le problème dans l’immédiat. Les fuites d’eau présentent des risques catastrophiques pour votre bâtiment. Votre sécurité et votre santé sont mises en jeu. Plus vous vous mettez rapidement à déceler la source de ce problème d’humidité, moins seront les dégâts et les dépenses de réparation. Après plusieurs tentatives de détection de fuites infructueuses, optez pour une autre alternative plus efficace, plus pratique et plus facile : la caméra thermique. Ce detecteur de fuite thermique consiste à détecter la fuite grâce à un capteur infrarouge et aux appareils photo HD embarqués. Localiser la source exacte du problème d’humidité n’a jamais été aussi facile. Grâce à l’image thermique affichée sur l’écran, c’est rapide de détecter la fuite sur les zones de changement thermique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site.

Les signes apparents des fuites d’eau

La fuite d’eau peut être occasionnée par un système de canalisation, un robinet ou un évier qui fuient. C’est désagréable de voir cette tache qui donne un aspect vétuste à votre intérieur. Pour vous en débarrasser le plus rapide possible, la détection de la source du problème de fuite se révèle primordiale. Voici quelques signes apparents qui devront vous alarmer. Premièrement, vérifiez bien votre facture d’eau. Si vous constatez une augmentation notable, vous devrez rester vigilant. N’oubliez pas de relever votre compteur quand vous avez terminé de l’utiliser avant d’aller vous coucher. Puis, refaites le même geste le matin, au réveil. Une tache d’humidité sur le mur intérieur ou le plafond est également un indicateur, qu’elle soit verte, jaunâtre ou brune. Quand les contours de ces traces d’humidité sont très marqués, la fuite d’eau est assez importante. Méfiez-vous, en plus, quand les matériaux situés près de la tache d’humidité ou le système de canalisation s’écaillent, se gondole ou se déforme. Et surtout, n’attendez plus longtemps quand vous constatez un écoulement d’eau le long de vos murs.

Les endroits les plus exposés aux fuites d’eau

Les fuites d’eau peuvent provenir de plusieurs endroits. La première chose à faire c’est de vous référer aux taches d’humidité. Mais, certains endroits doivent particulièrement attirer votre attention. C’est le cas des robinets. Ces accessoires sont à vérifier avant tout parce que dans la plupart des cas, les fuites sont causées par la détérioration des jonctions et des embouts. Ne manquez pas non plus de vérifier le réservoir des toilettes. Quand il y a un sifflement dans le réservoir, vous aurez affaire à une fuite d’eau. Il peut arriver que l’obturateur soit percé. D’autres éléments comme le chauffe-eau, surtout la soupape, les tuyaux entre le compteur et l’habitation et les systèmes de canalisation peuvent également être les sources de fuites. Encore une fois, il n’y a que l’inspection thermographie qui vous permettra de les détecter rapidement.