Pour choisir sa chaudière à condensation, il faut prendre en compte la structure de la maison dans laquelle elle sera installée. En effet, il convient de considérer en premier l’envergure de l’espace à chauffer, mais aussi de l’utilisation souhaitée de la chaudière à condensation : chauffage et ou production d’eau chaude.

La chaudière à condensation : une technologie efficace et optimale

La première chaudière dite tubulaire apparaît en 1827, avec le charbon comme source d’énergie. L’avancée technologique a depuis fourni plusieurs améliorations. C’est ainsi qu’en 1970, la chaudière à condensation est inventée. Le principal changement de ce type de chaudière réside dans la récupération de la chaleur latente, qui aurait juste été rejetée dans l’atmosphère dans le cas d’une chaudière classique. Grâce au système de condensation, cette chaleur est réutilisée, et réacheminée vers l’espace à chauffer pour alimenter à nouveau le réseau de chauffage central.

Ce procédé permet une augmentation de la performance obtenue, pouvant atteindre jusqu’à un rendement de 110%. Il en résulte également une réduction considérable des coûts car la consommation en énergie est amoindrie, alors que la puissance du système de chauffage augmente.

Chaudière à condensation : l’espace à chauffer

Avant de choisir sa chaudière à condensation, il est nécessaire de mesurer le volume en m3 de la maison à chauffer. Il convient également de déterminer la température moyenne ainsi que la température souhaitée.

Toutes ces informations seront utiles au professionnel qui viendra vous aider à choisir la chaudière à condensation la mieux adaptée pour vos locaux. Effectivement, le mieux est de faire appel à un professionnel capable de donner des conseils en la matière, il sera ensuite amené à faire un devis et déterminer précisément la puissance en kilowatt du matériel à utiliser.

En ce qui concerne l’installation de la chaudière, vous pouvez choisir les modèles au sol ou mural. En règle générale, les particuliers possédant une buanderie ou un sous-sol choisissent plutôt un modèle au sol. L’installation murale est vouée en revanche à une économie de place dans les appartements ou maisons plus ou moins étroites.

L’utilisation de la chaudière à condensation : chauffage ou production d’eau chaude ?

Tout comme les besoins de chacun sont nombreux et variés, les modèles de chaudière à condensation le sont aussi. « Quelle est l’utilisation à laquelle sera vouée la chaudière ? » : c’est une question primordiale que doivent se poser ceux qui souhaitent en installer chez soi car la réponse à cette question conditionnera autant le choix du matériel que son prix.

Choisir sa chaudière à condensation passe également par le choix de l’utilisation à laquelle elle sera destinée. Avec ce type de chaudière, ne choisissez plus grâce à un système de chauffage a deux vocations : chauffer l’intérieur de la maison et produire de l’eau chaude. Selon les besoins du client, il peut choisir une chaudière qui remplisse uniquement l’une de ses fonctions ou de cumuler les deux.