Parmi les solutions de chauffage disponibles sur le marché, la chaudière gaz à condensation reste très prisée du fait de son prix très compétitif. De plus, l’Etat considère la chaudière à condensation comme écologique et encourage leurs utilisateurs en leur proposant des aides à leur acquisition.

Différence entre chaudière à condensation et chaudière classique

La chaudière classique permet de produire de la chaleur qui alimente le réseau de chauffage d’une maison, afin de chauffer l’intérieur et produire de l’eau chaude sanitaire. La vapeur s’évacue ensuite par la cheminée, ce qui provoque des pertes d’énergie et donc une perte de chaleur.

La chaudière à condensation en revanche permet la récupération de la chaleur latente pour ensuite la refroidir à moins de 65° et la transformer en liquide : nouvelle source d’énergie productrice de chaleur.

Les avantages d’une chaudière à gaz condensation

La chaudière gaz à condensation est un choix responsable et respectueux de l’environnement. Le remplacement du charbon de la chaudière classique par un combustible beaucoup moins polluant : le gaz naturel réduit le taux de rejet de CO2 dans l’atmosphère. C’est pourquoi, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt de 30% en choisissant d’utiliser la chaudière à gaz condensation.

Ce type de chaudière garantit une utilisation optimale de l’énergie et élimine les pertes thermiques. Il en résulte un niveau de rendement exceptionnel et inégalable entre 90% et 100%, soit 6% à 11% de plus qu’une chaudière classique. Grâce à la condensation, qui consiste à récupérer la vapeur d’eau résultante de la combustion du gaz pour ensuite réalimenter le réseau de chauffage central, la chaudière à gaz condensation consomme moins d’énergie, et permet une réduction des coûts de 25% supplémentaire.

La chaudière à gaz condensation : les législations en vigueur en France

L’utilisation ainsi que l’installation des chaudières à gaz condensation est régie par l’arrêté gaz du 02 août 1977 stipulant que toutes les précautions doivent être prises surtout en ce qui concerne les infrastructures liées à l’arrivée du gaz dans la maison. Il y est également mentionné qu’une coupure d’urgence doit être installée afin de prévenir tout risque d’incendie.

L’installation ainsi que la maintenance du réseau de chauffage doivent être exclusivement réservées aux professionnels. Afin de s’assurer du fonctionnement optimal du matériel, il doit être vérifié et révisé une fois tous les ans.