En cas d’infiltration d’eau, il est essentiel de faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic et ainsi déterminer avec précision la cause des infiltrations (exemple par la toiture). Ce diagnostic est primordial et permettra au pro de vous proposer le ou les traitements adaptés à votre cas particulier.

Infiltrations : qu’est-ce que c’est ?

On parle d’infiltrations d’eau lorsque l’eau d’une fuite pénètre dans les parois ou le sol de votre habitation. Elle finit par imbiber les murs intérieurs, ce qui peut causer de graves dégâts. Les infiltrations d’eau peuvent être présentes dans les caves, les sous-sols ou toutes autres parties de la maison enterrées ou semi enterrées. Les infiltrations d’eau dans la maison peuvent être la conséquence : de fissures dans les murs ; de fuites de canalisations ; de gouttières bouchées ; de problèmes d’étanchéité; de problèmes de vieillissement des joints ; des problèmes de porosité des matériaux de construction : il n’y a pas de fissure, mais ils ne sont plus imperméables, l’humidité pénètre donc « un peu partout » ; de différence de niveau du sol entre l’extérieur  et l’intérieur de votre habitation : ce sont les infiltrations latérales.

Infiltrations : que faire ?

Une fois le diagnostic effectué par un professionnel, il vous proposera les traitements adaptés à votre situation : S’il s’agit d’un problème de fuite, il est préférable de faire appel à un professionnel qui vérifiera son étanchéité et effectuera les réparations nécessaires. Si vous habitez Paris et que vous avez un problème d’infiltration d’eau au niveau du sol, des murs ou au niveau de votre chaudière, vous pouvez faire appel aux experts de www.depannage-chaudiere.fr qui pourront intervenir à votre domicile en l’espace de 30 mn. Grâce à des techniques comme la thermographie, les ultrasons ou encore la fluorescéine, ils seront en mesure de détecter l’origine de la fuite et procéderont de suite à sa réparation. Si les infiltrations sont dans un mur : micro fissures (moins de 0,2 mm) : traitement hydrofuge ;  fissures moyennes (0,2 à 2 mm) : mastic et revêtement imperméable sur toute la surface ; grosses fissures (plus de 2 mm) : travaux plus importants de maçonnerie ; porosité : traitement hydrofuge ou revêtement imperméable ; infiltrations dans les fondations par pression hydrostatique : drainage ou membrane étanche par exemple.

Les conséquences d’une infiltration

Les conséquences d’une infiltration d’eau sont ennuyeuses et parfois dangereuses pour votre maison et votre santé : moisissures ; développement de bactéries ; odeurs nauséabondes ; pourrissement du bois…Certains signes doivent vous alerter sur la présence d’infiltrations d’eau, par exemple : des auréoles (tâches d’humidité) brunes sur les murs ; un plafond humide par endroits ; la peinture qui s’écaille avec un dépôt blanchâtre : salpêtre.