En France, le prix du gaz naturel a tendance à évoluer en moyenne tous les mois. Cette évolution peut être à la hausse ou à la baisse en fonction des décisions prises par les pouvoirs publics suite à une consultation de la Commission de Régulation de l’Énergie. Il est donc difficile de déterminer exactement quels tarifs seront pratiqués en fin d’année 2019. On peut néanmoins faire un certain nombre de prévisions en se référant à la grille tarifaire du premier semestre.

L’évolution du prix du gaz naturel au premier semestre 2019

Le gaz naturel est une ressource dont les ménages et certains corps de métier peuvent difficilement se passer. Or pendant plusieurs années les tarifs n’ont eu de cesse d’évoluer à la hausse, ce qui a eu pour effet d’entraîner une forte vague de mécontentement. En effet, malgré les offres économiques de certains fournisseurs de gaz naturel pour les professionnels, la tendance restait à la hausse en ce qui concerne le tarif réglementé applicable aux fournisseurs historiques.

Fortement influencé par le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a eu à prendre des mesures pour éviter une augmentation du prix du gaz naturel durant le premier semestre de l’année 2019. Les tarifs ayant augmenté de plus de 20% en 2018, le gel des tarifs réglementés a permis de donner un nouveau souffle à de nombreux ménages. Le fournisseur historique s’est ainsi retrouvé contraint d’adopter des démarches de couverture de ses volumes de vente sur l’ensemble du territoire.

Dans le même ordre d’idée, l’augmentation prévue de la Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel a été bloquée, et les hausses prévues des taxes appliquées sur les carburants ont été reportées. En conséquence, on n’a constaté aucune hausse des tarifs du gaz naturel de janvier à juin 2019. Les tarifs réglementés ont plutôt été revus à la baisse, variant de -1,9% en janvier 2019 à -0,45% en juin 2019, un mouvement nul ayant été observé en mars. Cette tendance à la baisse pourrait bien s’étendre aux derniers mois de l’année.

La tendance de l’évolution du prix du gaz en fin d’année

L’évolution à la baisse du tarif du gaz naturel s’est étendue à la deuxième moitié de l’année. Si on a assisté à une hausse du prix d’utilisation des réseaux publics de distribution du gaz de +0,51%, ceci en application des modalités de réévaluation prévues par une délibération de la Commission de Régulation de l’Énergie datant de mars 2019, cette augmentation a été largement compensée par une baisse significative du prix du gaz naturel, soit 6,7% en juillet 2019.

Alors que cela semblait imprévisible, le prix du gaz naturel a continué de chuter jusqu’en septembre 2019, ce qui laisse à penser que la tendance sera la même jusqu’en fin d’année. Il faut néanmoins savoir que les fournisseurs de gaz peuvent, contrairement aux offres de fourniture aux tarifs réglementés, proposer des offres de marché. Dans ce cas le prix ne sera plus celui arrêté par les pouvoirs publics. Il sera librement fixé par chaque fournisseur, d’où l’importance de bien choisir le votre. Sur Gataka vous trouverez des conseils pour ce faire.

En effet, en optant pour un fournisseur de gaz naturel vous pourrez profiter soit des offres dont le prix est indexé ce qui signifie que le tarif suivra les évolutions d’une valeur de référence mentionnée dans votre contrat, soit des offres à prix fixe. Quelque soit le cas, il faut savoir que le prix du kWh dépend des coûts supportés par les fournisseurs historique ou alternatifs. Il s’agit notamment des coûts d’approvisionnement, des coûts d’acheminement du gaz et des différentes taxes.

Dans l’ensemble, l’année 2019 est marquée par une évolution à la baisse du tarif du gaz naturel. Il n’en est pas de même en ce qui concerne l’électricité. On vous en parle dans cet article.